MR, CD&V et Open Vld veulent une agence du cannabis thérapeutique

Le MR, le CD&V et l’Open Vld, les trois formations politiques du gouvernement démissionnaire, ont élaboré une proposition de loi destinée à instaurer une agence gouvernementale pour contrôler la production du cannabis à usage thérapeutique. Les bienfaits de l’usage thérapeutique de cannabinoïdes sont connus pour atténuer la douleur en cas de symptômes spasmodiques spécifiques, par exemple chez certains patients souffrant de sclérose en plaque ou d’épilepsie.

Spécifiquement, l’effet positif du cannabidiol (CBD) ou de l’huile de CBD est de plus en plus étayé scientifiquement. L’huile de CBD n’est pas psychotrope et n’a pas d’effet euphorisant, selon les signataires.

La proposition des députés Damien Thiery (MR), Els Van Hoof (CD&V) et Nele Lijnen (Open Vld) vise dès lors à créer un organisme au sein de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) pour contrôler la production de substances cannabinoïdes standardisées.

La Convention des Nations unies sur les stupéfiants réclame un tel organisme depuis 1961. Il serait appelé à délivrer des agréments aux éleveurs de plants et à autoriser les sols cultivables, ainsi qu’à contrôler la récolte et la vente en préservant un monopole sur l’import et l’export.

Des recherches montrent que l’usage thérapeutique de cannabinoïdes atténue les symptômes de manière cruciale en cas de douleurs neuropathiques et de contractions musculaires graves et qu’il peut également ralentir la progression de la maladie. Les médicaments à base de cannabinoïdes apaisent la douleur et renforcent le confort de sommeil, l’appétit et la qualité de vie générale, ajoutent les signataires.

Mme Lijnen souligne en outre que la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) a participé à l’élaboration du texte, qui n’a pu aboutir en raison de la chute du gouvernement. C’est donc par la voie parlementaire que le texte est introduit. Il devrait bénéficier du soutien de partis de l’opposition déjà acquis à cette idée.

La Belgique n’est pas spécialement en avance en la matière: plusieurs autres pays ont déjà ou sont en train de lever les obstacles à l’usage du cannabis thérapeutique.

Belga

Source : https://www.lalibre.be/actu/belgique/mr-cdv-et-open-vld-veulent-une-agence-du-cannabis-therapeutique